Meung-sur-Loire

Bienvenue à Meung-sur-Loire, que nous prononçons « Main » ! La cité magdunoise vous séduira par ses rues médiévales, ses monuments historiques remarquables et son quai Jeanne d’Arc qui offre une magnifique perspective sur le fleuve.

Les habitants sont appelés les Magdunois et les Magdunoises.

© DTMC Production

Caractéristiques de la commune

Patrimoine historique

LA CITÉ MÉDIÉVALE

Paisible et lumineuse, la cité de Meung-sur-Loire distille son charme aux hôtes qui s’y arrêtent pour quelques heures ou quelques jours. C’est ainsi qu’elle a conquis le cœur des poètes et des artistes parmi lesquels Jehan de Meung, Ingres, Gaston Couté, Alain Corneau.

Vous prendrez plaisir à flâner dans les rues bordées de maisons de pierres ou à pans de bois édifiées le long des Mauves, ces petites rivières qui, sillonnant la ville, entraînaient autrefois les roues à aubes des moulins dans un bruit d’eau vif et revigorant. Ne manquez pas :

Vous serez surpris par la clarté qui règne à l’intérieur de cet édifice religieux bâti en l’honneur du moine Liphard, ancien juge et gouverneur d’Orléans qui se retire à Meung-sur-Loire en 520.

Construite en 1629, c’est la seule porte des remparts de Meung-sur-Loire qui subsiste. Elle servait de lieu de rassemblement aux échevins, ce qui lui vaut d’être considérée comme la porte d’honneur.

C’est au VIe siècle que le moine Liphard assainit les marécages de Meung-sur-Loire et canalise les Mauves. Leur puissance hydraulique a alimenté, jusqu’au XIXe siècle, plus d’une trentaine de moulins à farine, à papier, à foulon (drap) ou encore  à tan (cuir).

CHÂTEAU DE MEUNG-SUR-LOIRE

Prestigieuse demeure des Évêques d’Orléans jusqu’à la Révolution, le Château de Meung-sur-Loire est l’un des plus vastes et des plus anciens châteaux du Loiret.

ESPACE CULTUREL LA MONNAYE

Au cœur de la cité, l’espace culturel La Monnaye accueille en permanence :

  • une exposition consacrée au poète-chansonnier libertaire Gaston Couté.
  • une présentation des collections d’objets amassés aux environs de la ville par François Quatrehomme, archéologue, paléontologue et numismate.
  • des ouvrages rares et précieux de François Villon et Jehan de Meung.

Ce musée a été baptisé ainsi en hommage à la fonction qu’occupait ici au XVIIe siècle, une Maison de la Monnaie, où l’on frappait une pièce de monnaie en cuivre : le Liard.

Sites naturels

LES JARDINS

Trois jardins vous ouvrent leurs portes à Meung-sur-Loire : les Jardins de Roquelin, le Jardin Arboretum d’Ilex et le parc de la Folie Hubert. Ces écrins de verdure vous offriront une véritable parenthèse bucolique et ne manqueront pas de vous surprendre !

LE PARC NATUREL DES COURTILS DES MAUVES

Ce parc doit son nom aux anciens jardins utilisés autrefois pour la culture légumière (les Courtils) et aux petites rivières (les Mauves) traversées par de nombreuses passerelles. La partie nord se caractérise par une zone très humide, constituée d’une forêt de saules et de peupliers. Au sud, les Mauves confluent en un bras unique. On trouve également une roselière propice au refuge et à la nidification de la faune locale.

Les prairies abritent une flore mellifère. Les brebis permettent de conserver le couvert herbacé bas et d’assurer une richesse importante d’insectes.

Informations pratiques