Les vins de l’Orléans-Cléry

Sur la rive gauche de la Loire, le vignoble d’Orléans est classé en 2 Appellations d’Origine Contrôlée (A.O.C.) Orléans et Orléans-Cléry, qui s’épanouit sur une centaine d’hectares. Il s’étend sur une petite vingtaine de communes, entre Orléans et la Sologne, dont 3 communes sont situées sur notre territoire :  Cléry-Saint-André, Mareau-aux-Prés et Mézières-lez-Cléry. Ces A.O.C. sont les fleurons d’une tradition ancestrale.

Quatre cépages sont utilisés pour l’Orléans, le Chardonnay pour les blancs, le Meunier et le Pinot Noir pour les rouges et rosés, le Pinot Gris en cépage accessoire des blancs et rosés. L’Orléans Cléry est produit avec du Cabernet Franc.

© ADRT - Ludovic Letot

Une tradition viticole depuis l’Antiquité romaine

Déjà présente sur les terrasses et coteaux du territoire durant l’Antiquité romaine, la vigne n’a cessé depuis d’évoluer. Les vins de la région furent consommés à la Cour de France, du fait que le domaine royal se borna pendant longtemps à l’Orléanais et à l’Ile-de-France. À la Renaissance, le séjour des rois dans les châteaux de la Loire perpétua naturellement cet usage.

L’importance passée du vignoble orléanais est sans commune mesure avec son étendue actuelle. Aux XVe et XVIe siècles, le vignoble orléanais était comparable en puissance et richesse au vignoble bordelais d’aujourd’hui.

La réputation du vignoble s’effondre aux XVIIe et XVIIIe siècles, en devenant producteur de vins ordinaires approvisionnant la capitale. Le phylloxéra fait disparaître cette viticulture, et porte à l’ensemble du vignoble un coup presque fatal. La perpétuation de la tradition viticole de qualité dans la région est reconnue en 1951 au travers du VDQS Vins de l’Orléanais, puis en 2006 des AOC Orléans et Orléans-Cléry.

Source : Institut National de l’Origine et de la Qualité

© Clos Saint Fiacre

Les vignerons

Les vins blancs, rouges, rosés AOC Orléans et les vins rouges AOC Orléans-Clery s’étendent sur une petite vingtaine de communes, entre Orléans et la Sologne et ne sont produits que par six indépendants.

Sur les Terres du Val de Loire, Valérie Deneufbourg à Cléry-Saint-André, Edouard Montigny, Bénédicte et Hubert Piel à Mareau-aux-Prés, Nadine et Pascal Javoy à Mézières-lez-Cléry, entretiennent la tradition de ce vignoble reconnu à la table des rois. Leurs vins offrent un bouquet subtil et fruité. 

Ecoutez le podcast